Skip to content. | Skip to navigation

Personal tools

You are here: Home / Library / RBINS Staff Publications 2022 / Prospections sur la « villa gallo-romaine du Sart », au lieu-dit La Hamaide, à Hautrage (B).

Jean Dufrasnes, Jean-Marc Doyen, Eric Goemaere, Jacqueline Lallemand, Eric Leblois, and Paul Picavet (2022)

Prospections sur la « villa gallo-romaine du Sart », au lieu-dit La Hamaide, à Hautrage (B).

Bulletin de la Société tournaisienne de Géologie, Préhistoire et Archéologie, XVII(6/7):177-242.

Hautrage, une commune belge appartenant à l’entité de Saint-Ghislain, se situe dans la partie occidentale de la province du Hainaut. Plusieurs découvertes archéologiques, la plupart anciennes et souvent mal documentées, sont mentionnées sur son territoire1 . 1. Historique des recherches, le site (J. DUFRASNES) La première mention de ce site archéologique apparaît dans HAUBOUDIN 1898, p. 80. L’auteur, un archéologue amateur très actif habitant Stambruges2 , note alors : Villa du Sart.- Un chemin, qui porte encore le nom de chemin d’El Ville3 , indique la Villa du Sart qui est proche. Le cimetière était la nécropole de cette villa4 . Des notes manuscrites datées de janvier 19415 et un inventaire réalisé à l’occasion de l’entrée d’une partie de la collection d’Edmond Haubourdin aux Musées royaux d’Art et d’Histoire de Bruxelles mentionnent du matériel susceptible de provenir de la villa de la Hamaide à Hautrage, c’est-à-dire de la « villa du Sart » (fig. 1). Cependant, aucun des écrits laissés par cet archéologue ne relate qu’il obtint du matériel archéologique de ce site par acquisition, par des fouilles ou des prospections. Edmond Haubourdin ajoute : « Diverticulum.- Le chemin qui traverse le chemin de fer à la station de la Hamaide porte, au cadastre d’Hautrage, le nom de chaussée romaine. Cette chaussée [dont l’actuelle rue des Bats, à 300 mètres à l’est du site, serait un tronçon selon l’auteur ndlr] passait près de la villa et se dirigeait vers Bavay, probablement vers Chièvres, par Villerot, Sirault et Neufmaison, où elle se confondait avec le diverticulum qui venait de Condé par Stambruges. La grande largeur de cette voie de communication accuse son origine romaine »6
Popular Science, Open Access, PDF available
accessible on-line

Document Actions