Skip to content. | Skip to navigation

Personal tools

You are here: Home / Library / RBINS Staff Publications 2021 / Les monuments funéraires gallo-romains et l’emploi de la pierre dans la région occidentale de la Civitas Treverorum

Gabrielle Kremer, Roland Dreesen and Eric Goemaere (2022)

Les monuments funéraires gallo-romains et l’emploi de la pierre dans la région occidentale de la Civitas Treverorum

Etudes et Documents, Archéologie, 42:à écrire.

1. Les monuments funéraires trévires

1.1. Introduction

Les monuments funéraires des Trévires sont le sujet de deux projets de recherche, menés par l’Académie des Sciences Autrichienne en coopération avec l’Université de Luxembourg d’une part et l’Université de Francfort et le Rheinisches Landesmuseum Trier d’autre part (Mahler, 2017). L’objectif de cette contribution est de présenter quelques réflexions préliminaires sur les analyses pétrographiques effectuées dans le cadre du projet austro-luxembourgeois.

La cité des Trévires, située en Gaule Belgique, est appréciée depuis longtemps pour la quantité et la richesse de ses monuments funéraires de l’époque gallo-romaine, dont ceux provenant de Neumagen (von Massow, 1932) et d’Arlon (Espérandieu, 1913 ; Colling et al., 2009), pour ne citer que les ensembles les plus célèbres. Toutefois, cet ensemble n'a jamais fait l'objet d'un traitement scientifique et d'une évaluation exhaustive, étant donné que la zone d'étude est située à la frontière linguistique franco-allemande et comprend quatre États modernes (Kremer, 2018a ; Kremer, 2018b). De plus, les nouvelles découvertes des dernières décennies, comme celle du mausolée de Bertrange (Krier, 2003 ; Kremer, 2009) ou des monuments du Titelberg (Kremer, 2019), apportent des éclairages nouveaux sur l'évolution de la situation dans cette région et invitent à une enquête approfondie de l’ensemble des monuments connus.

Dans le cadre du projet austro-luxembourgeois sur la partie occidentale de la civitas Treverorum, des analyses pétrographiques ont été initiées d’abord afin d'assurer une caractérisation et une détermination de provenance correctes des matériaux pierreux utilisés, ensuite afin d'obtenir des données nouvelles sur des questions d'organisation d'ateliers, de chronologie ou de relations économiques. Nous espérons contribuer à une meilleure compréhension de l'utilisation de la pierre dans le Nord de la Gaule, où la région trévire constituait une tache blanche sur la carte (Boulanger & Moulis, 2018). Une sélection représentative a été faite parmi les monuments accessibles de la zone de recherche ; toutefois, en l’absence d’exhaustivité, les résultats concernant la fréquence d'apparition des matériaux n’ont pas de valeur statistique. Ont été analysés les blocs de monuments funéraires exposés dans les musées de Luxembourg (MNHA), Arlon, Virton, Buzenol et Trèves. Des prélèvements ont été réalisés sur une série d’échantillons mise à disposition par le Centre national de recherche archéologique (CNRA) du Grand-Duché de Luxembourg.
- Joint project FWF/FNR I 2269-G25: « Funerary Monuments from Western civitas Treverorum in an Interregional Context. The Inter-Connected Evaluation of a Socio-Historically Relevant Category of Finds ». Direction de projet : Gabrielle Kremer, ÖAI/ÖAW (lead) et Andrea Binsfeld, UniLu. Nous remercions les membres de l’équipe Sophie Insulander, Jean Krier, Sebastian Mühling et Christine Ruppert ainsi que les collègues du CNRA et du MNHA Luxembourg, du IAL et des Musées d’Arlon, Virton et Trèves.
- Projet financé par la DFG : « Römische Grabdenkmäler aus Augusta Treverorum im überregionalen Vergleich: mediale Strategien sozialer Repräsentation ». Direction de projet : Anja Klöckner et Markus Scholz, Univ. Francfort, et Marcus Reuter, RLM Trier.

Proceedings, Peer Review, International Redaction Board

 

 
Related content
Earth and History of Life

Document Actions