Skip to content. | Skip to navigation

Personal tools

You are here: Home / Library / RBINS Staff Publications 2018 / Les collections de paléontologie de l’IRSNB : réelles et/ou virtuelles ?

Annelise Folie, Ulysse Lefèvre and Patrick Semal (2018)

Les collections de paléontologie de l’IRSNB : réelles et/ou virtuelles ?

In: Journal de l'APF, vol. 74 Juillet 2018, pp. 27, Association paléontologique Française.

Dans la course contre la montre à qui rendra le plus accessible les collections des musées d’histoire naturelle, l’Institut royal des Sciences naturelles de Belgique s’est doté d’outils maison « Open Source » afin de valoriser ses 38 millions de spécimens. Ceux-ci datent parfois d’époques reculées et demandent donc généralement une restauration et un reconditionnement physique (reboxing des Anglo-Saxons) ainsi que leur encodage dans des bases de données efficaces permettant à la fois l’inventaire et la géolocalisation dans les conservatoires où ils sont préservés. Dans ce cadre, la base de données Darwin « darwin.naturalsciences.be » (système de gestion PostgreSQL) stocke les données et métadonnées relatives aux spécimens des collections de l’IRSNB. La plateforme Virtual Collections « virtualcollections.naturalsciences.be » permet elle l’accès aux images et aux modèles 3D des spécimens types et figurés, bien nécessaire dans ce monde devenu (si) virtuel. Elle est divisée en six collections principales : entomologie, invertébrés récents, vertébrés récents, anthropologie-préhistoire, géologie et paléontologie. Cette dernière, bien que n’étant qu’au début du processus de numérisation de ses 42.000 types et figurés sur 3 millions de spécimens fossiles, n’en est pas la moins diversifiée au niveau des techniques de prises d’images. En effet, on y trouve déjà des photographies digitales à haute résolution prises en photostaking, d’autres au microscope électronique à balayage, sans compter des modèles tridimensionnels provenant d’acquisition par micro-tomographie ou photogrammétrie. Mais tout ceci n’aurait aucune valeur scientifique sans les données historiques et bibliographiques liées aux spécimens. Ce volet disponible via Collections«°collections.naturalsciences.be » sera développé pour la paléontologie dans une troisième phase. Il inclura, outre les données historiques et bibliographiques, les articles numérisés au format pdf. S’il est clair que ces trois outils virtuels aident grandement à l’accessibilité rapide des collections paléontologiques et à leurs données, ils ne remplacent toutefois pas les spécimens de référence qui font partie d’un patrimoine mondial (One World Collection initiative) et restent accessibles aux globe-trotteurs que sont les chercheurs.
Abstract of an Oral Presentation or a Poster, RBINS Collection(s)
Paleontology
Résumé du Congrès annuel de l'Association paléontologique Française 2018; Bruxelles 4-7 avril 2018, page 16.

Document Actions